BANISTREET SOUTIENT LES ENFANTS DES RUES AU MAROC

enfant des rues maroc

« Plus de 30 000 enfants des rues au Maroc »

Au MAROC, de plus en plus d’enfants vivent dans la rue, en proie à toutes sortes d’abus. Sortis du système scolaire ils sont souvent en situation de grande pauvreté, en proie aux violences et cible de toutes sortes de trafics.

Dans les rues des grandes villes il n’est pas rare de croiser des enfants qui vivent et dorment dehors avec leurs parents. Souvent ils quittent les zones rurales pour aller en ville. L’enfant est utilisé pour mendier ou s’adonne à des petits boulots comme le nettoyage de pare-brise ou le cirage des chaussures.

Grâce à votre zakat al maal, nous parrainons des familles et des enfants des rues pour leur permettre de sortir de la rue et de la mendicité.

 

 

NOTRE CONSTAT

Au cours de nos différentes missions, nous sommes allés à la rencontre de familles et d’enfants en grande précarité. Nous avons passé de très nombreuses soirées sur la célèbre place Jamâa el Fnaa de Marrakech, pour rencontrer et créer du lien avec les enfants qui mendient autour de la place.

Nous avons établi un vrai lien avec les familles. Elles sont dans une situation de grande pauvreté et choisissent de s’installer dans des grandes villes l’été pour faire la manche et récolter de quoi subvenir à leurs besoins le reste de l’année. Les enfants passent leurs journées dehors, loin de l’école.

Nous nous sommes aussi rendus dans ces zones rurales dans le Haut Atlas. La plupart des enfants des villages reculés marchent plusieurs kilomètres seuls, avec leurs frères et soeurs ou amis, pour se rendre à l’école tous les jours. Outre la pénibilité du trajet, le confort des classes est primaire et les équipements sont obsolètes.

Malgré tout cela, ces enfants gardaient le sourire car motivés par leur soif d’apprentissage.